Entre automobilistes et deux-roues, il est parfois difficile de cohabiter sur les routes.

Il est pourtant important de sensibiliser tous les conducteurs à ce sujet.

En effet, à Paris, un accident sur deux implique des deux-roues à moteur alors qu’ils ne représentent qu’environ 15% du parc roulant et le taux de mortalité des motards est presque deux fois plus élevé que celui des automobilistes.

Beaucoup d’automobilistes pensent que le comportement des deux roues peut parfois être un facteur d’accident.

Néanmoins, les chiffres démontrent qu’en Ile-de-France, les deux-roues ne sont présumés responsable que dans 39% des cas contre 50% pour les automobilistes.