Au 1er juillet 2018, la limitation de vitesse est passée de 90 à 80 km/h sur 400 000 km de routes en France. Dès le lendemain matin, les forces de l’ordre ont été mobilisées sur les routes concernées afin de contrôler le respect de cette mesure.

Le Premier ministre l’a évoqué à plusieurs reprises, « la loi c’est la loi et elle devra être respectée ».

Petit rappel, les axes concernés sont les routes nationales et départementales à double sens, sans séparateur central.